Notes de dégustation:

Parce que goûter à un beaujolais âgé de presque 8 ans, ça n’arrive pas à tous les jours!

Sans surprise, il émane de ce vin des notes tertiaires végétales nobles (humus, feuilles de thé), saupoudrés de fines épices de vieux bois; moins sur le fruit qu’un beaujo traditionnel compte tenu de son âge et de son long élevage en foudre, ce vin ravira les palais curieux ainsi que les amateurs de vins évolués; il arbore également une robe rubis passablement soutenu, agrémentée de reflets grenat; la bouche est très souple avec une certaine amplitude et un léger gras perceptible à la mi-course; le corps léger, il coule facilement, une petite amertume ajoute à sa complexité.

De la rétro-olfaction ajoute de la longueur en finale; à déguster si possible au cours des 12 prochains mois.

Ce vin exigeant de la nourriture, des plats de viandes pas trop relevés (veau, agneau, porc) de même que certaines volailles grillées lui conviendront tout à fait.

 -Yves Mailloux, CDGV.  18 juillet 2021