On retrouve pour la moitié de ce vin, un cépage nommée Négrette, qui fait partie des cépages autorisés dans l’appellation Fronton, située dans la région du Sud-Ouest. Pour en savoir davantage à propos de celui-ci, cliquez ici.

Le Château Laurou qui est situé dans cette zone, à 30 kilomètres de Toulouse, compte environ 45 hectares de vignes où l’on retrouve les cépages Négrette, Syrah, Cabernets (Franc et Sauvignon), ainsi que le Gamay. Les sols sont surtout constitués de terres sableuses, nommées boulbènes blanches.

Il est la propriété de Guy Salmona depuis 1997 et dont le travail engagé a été couronné par le titre de “Meilleur vigneron du frontonnais” en 2018. Tous ses vins sont certifiés bio depuis 2013 et la gamme comprend 4 vins rouges et un vin rosé, majoritairement constitué de Négrette.

Celui mentionné en rubrique est le seul de ce producteur à être pour le moment disponible au Québec. Il est le résultat de vignes sélectionnées dont l’âge moyen est de 35 ans, produisant un faible rendement de 30 hectolitres à l’hectare. Il a été vinifié et élevé pendant 18 mois en cuves de béton thermorégulées.

Inventaire: au 27 avril 2021, dans 58 succursales du Québec. (Vin de spécialité disponible pour un temps limité)

Notes de dégustation:

Sans être hyper costaud, ce vin rouge s’adresse aux amateurs de vins bien en chair.

Avec les deux cépages de son assemblage, nulle surprise que la robe de ce vin soit si soutenue et violacée; à l’olfactif, on y décèle des notes de violette, de arômes rappelant la mûre acidulée, la cerise et la framboise, avec une touche de réglisse, ainsi que de fines épices dont le poivre blanc; un vin frais aux tanins très souples et veloutés; aucune amertume ou astringence à l’horizon; un vin facile à boire, pourvu d’une belle acidité naturelle, mais qui a du coffre.

Un vin qui combine saveur, fraîcheur et longueur!

Il sera à son meilleur en compagnie de nourriture, surtout les viandes plus substantielles, telles le boeuf, le canard ou l’agneau; les palais avisés et curieux s’en régaleront..

 -Yves Mailloux, CDGV.  26 avril 2021