”Le domaine de la Chaponne est maintenant géré par Laurent Guillet et son épouse Laurence depuis l’an 2000, après avoir pris le relais du père de Laurent, André. Ceux-ci étaient déjà viticulteurs depuis 1987. 

 

Ils ont par la suite acheté de nouvelles parcelles sur la côte de Py, comptant désormais 12 hectares de vignes dans l’appellation Morgon et Chiroubles.

 

Laurence provenant d’une famille de forgeron qui possède également des vignes dans l’appellation Chiroubles, le couple développe une cuvée nommée La Forge en leur honneur. 

 

On n’élabore ainsi que 3 vins, soit deux en Morgon (Côte du Py et Cuvée Joseph), et une en Chiroubles, La Forge, tel que mentionnée ci-dessus. 

 

Le millésime 2016, le tout premier arrivage destiné au Québec, nous était parvenu vers la fin de 2018. Avec le 2017, ce vin affiche sa présence parmi nous, pour une deuxième occasion.

 

Le vin mentionné en rubrique sont vendangés à la main à partir de vignes poussant sur des sols de schistes désagrégés et de roches basaltiques.

Leur rendement ne fut que de 45 hl/ha.

 

La macération se déroule à l’aide uniquement des levures indigènes pendant 15 jours en cuves de béton avec deux ou trois pigeages. Après le pressurage, le vin est gardé en foudres de 4,000 litres ou en cuves de béton pendant six à sept mois. 

 

Inventaire: au 8 août 2020, dans 117 succursales du réseau.

 

 

Notes de dégustation: 

 

Sur les 28 vins d’appellation Morgon présentement disponibles au Québec, celui-ci est le 6e moins cher (voir ici).

Je me rappelle que j’avais beaucoup aimé le millésime 2016 de ce vin et celui-ci me paraît encore meilleur!

Affichant une robe rubis légèrement profonde et violacée, ce vin distille de belles notes florales, ainsi que d’attirants parfums de fraise, de framboise et de cerise; il propose une bouche bien droite fraîche et salivante avec son acidité bien présente et sa longue finale résolument saline; si vous le gardez en cave 2 ou 3 ans, vous vous apercevrez que ce Gamay commencera à joyeusement “pinoter”.

Toutes les viandes blanches et rouges grillées se marieront avec bonheur avec un tel vin, sans oublier les charcuteries, pâtés et fromages pas trop affinés.

 

-Yves Mailloux, CDGV. 7 août 2020