Bacchus Juin 2020
Bacchus Juin 2020

Domaine Ruet, Beaujolais, Morgon AOP, Les Grands Cras, 2018, $22.90, cépage : Gamay noir à jus blanc 100%, sucre : 3.2 g/l, alc. 13%, code SAQ : 13286597. 

Beaucoup de gens n’ont comme perception du Beaujolais que le ‘’Beaujolais Nouveau’’ dont les beaux jours sont devenus heureusement une chose du passé. Le Beaujolais c’est beaucoup plus. En fait, la complexité, la diversité des sols et sous-sols qui constituent les terroirs du Beaujolais offrent des nuances bien distinctives d’un cru à l’autre. 

Je vous enjoins à explorer parmi les dix crus du Beaujolais ainsi que les appellations Beaujolais et Beaujolais Villages. Croyez moi vous n’en croirez pas vos papilles. Ce vin provient de l’appellation Morgon qui fait partie des dix grands crus du Beaujolais. C’est un de ceux qui produisent les vins les plus corsés et les plus en chair. On dit des vins de ce cru qu’ils « Morgonnent’’. Plus spécifiquement, il est issu d’un climat (nom donné aux parcelles en Bourgogne) ‘’Les Cras’’ dont la superficie n’est que 1.5 ha.

Les vignes ont de 40 à 60 ans et sont plantés à une densité de 10,000 pieds/ha ce qui est très élevé. En fait seules les parcelles les plus qualitatives sont plantées à cette densité car elles créent une vive compétition entre les vignes. Les sols sont composés de roches décomposées et de schistes manganèse ce qui permet aux racines de plonger profondément dans le sol.

Suite à des vendanges manuelles, ce vin a été élaboré à partir d’une vinification traditionnelle beaujolaise (semi carbonique) avec des grappes
entières. Par la suite il est élevé en cuves béton. Les rendements sont bas avec 52 hectolitres à l’hectare ce qui témoigne de la recherche de qualité.

Notes de dégustation

Ce Morgon est d’une belle richesse, dense, suave et bien juteux et ça coule en bouche! Ne vous attendez pas au casseau de fraises comme on le voit souvent dans les Beaujolais. Ce vin se révèle plutôt avec des arômes de cerises, de noyaux de cerises, de prunes assez mûres ainsi que des notes de kirsch.

La bouche est suave, veloutée et d’une belle structure supportée par destannins charpentés tout en souplesse. C’est un vin qui a de la « mâche’’, qui est généreux et qui exhale des flaveurs d’épices douces, de cerises, de prunes, de kirsch avec un soupçon de fruits noirs. Belle sensation de volume, d’une belle puissance typique d’un Morgon et longue finale bien fruitée. Excellent rapport qualité/prix!

Vous ferez de beaux accords avec des viandes en sauce, du gibier, du boudin ou viandes blanches.
Agence InvinQ – échantillon

-Claude Lalonde, Vinformateur. 9 novembre 2020