Je ne me lasse pas de ce cépage, comme d’autres du pinot noir avec lequel il partage cette ambiance épicée où la légèreté côtoie la finesse d’expression. Comme à son habitude, il présente une robe diaphane et des flaveurs de cerise à noyau, de fraise et de sous-bois qui feront un petit malheur. Servir frais sur des cailles. (5) Explication des cotes

Le rouge
★★★

Ploussard 2018, Les Parelles, Fruitière Vinicole de Pupillin, Jura, France (21,85 $ – 12549164)

Jean Aubry, Le Devoir. 9 juillet 2021