VINFORMATEUR – CHEVERNY BLANC – DOMAINE MAISON – 03-12-2020

VINFORMATEUR – CHEVERNY BLANC – DOMAINE MAISON – 03-12-2020

Bacchus Juin 2020

Domaine Maison Père et Fils, France, Val de Loire, Touraine, Cheverny AOC, vin blanc, 2018, $19.40, cépages : Sauvignon blanc 80%, Chardonnay 20%, sucre : 2.6 g/l, alc. : 14 % code SAQ : 11649201.

On n’a procédé à aucune chaptalisation (ajout de sucre) pour élaborer ce vin signe de la bonne maturité des raisins. Seul le Chardonnay a fait la fermentation malolactique afin de laisser toute la place à l’acidité vive du Sauvignon blanc. La vinification s’est faite en cuve inox et l’élevage s’est fait sur lies pendant 6 mois pour plus de richesse et de complexité des arômes et des saveurs.

Bien aromatique, ce vin se révèle sur des arômes d’agrumes, de pamplemousse, de notes florales et d’effluves de fruits blancs telle la poire. La bouche est savoureuse, dotée d’une belle fraîcheur et de notes de fruits éclatants supportées par une acidité bien fraîche. Le vin est bien droit, presque ciselé (tempéré par le chardonnay) et d’une belle tension avec cette sensation de minéralité. Quel rapport qualité/prix!

Vous ferez de beaux accords avec des poissons, de fruits de mer et de fromages de chèvre.

Agence InvinQ – échantillon

-Claude Lalonde, Vinformateur. 3 décembre 2020

 

 

 

VINFORMATEUR – CHEVERNY BLANC – DOMAINE MAISON – 03-12-2020

CITÉ BOOMERS – CHEVERNY BLANC – DOMAINE MAISON – 03-12-2020

Bacchus Juin 2020

”Le Cheverny 2018, la région du château du même nom qui a inspiré Hergé pour Moulinsart, a une belle expression des deux cépages blancs dans le Domaine Maison Père et Fils du Val de Loire, à Sambin. Un assemblage réussi des deux cépages, 60% sauvignon le reste pour le chardonnay. Nous aimons bien la bouteille stylisée et moderne, il a gagné l’or dans un concours mondial en 2019. Agriculture raisonnée TERRA VITIS.
Un vin éclatant, frais, le sauvignon parle délicieusement, le chardonnay ajoute de la richesse à ce vin. Fruits exotiques, agrumes, fines herbes, la bouche un peu crémeuse, délicate avec des rappels du nez. Un rapport qualité-prix pour découvrir.
Mille millions de mille sabord, foi de capitaine Haddock.
19,40$ dans environ 100 magasins. https://www.saq.com/fr/11649201

André Maccabée, Cité Boomers, 3/12/2020

 

 

 

VINFORMATEUR – CHEVERNY BLANC – DOMAINE MAISON – 03-12-2020

CDGV – MÂCON BUSSIÈRES – DOMAINE MANCIAT-PONCET – 02-12-2020

 

 

 

”Selon le site internet de l’agence:

« Issu de la fusion de deux propriétés familiales dans l’appellation Pouilly-Fuissé (les Manciats à Charnay-lès-Mâcon et la famille Poncet à Vergisson), le Domaine Manciat-Poncet jouit d’une excellente réputation dans le Mâconnais. Respectant la tradition bourguignonne, le domaine s’est donné comme mandat de produire des vins de la plus haute qualité en maîtrisant d’abord les rendements. En alliant l’expérience de cinq générations de viticulteurs avec la pratique de méthodes actuelles de vinification méticuleuses, le Domaine Manciat-Poncet assure un haut niveau de qualité, année après année. »

Géré depuis 2003 par Marie-Pierre Manciat qui a succédé à son père Claude, ce domaine compte près de 10 hectares dans l’appellation Pouilly-Fuissé, lesquels sont principalement situés sur les coteaux des Roches de Vergisson, de Solutré, et de Chantré.

Il y a deux vins de ce producteur présentement disponibles au Québec (voir ici). Le vignoble du mâconnais compte environ 3,950 hectares de vignes. Le Chardonnay y est prédominant avec près de 90% de l’encépagement, suivi du Pinot Noir et du Gamay dont on tire des vins rouges et
rosés. Le répertoire de la SAQ n’inclut que 7 vins rouges de l’appellation Mâcon, incluant le Mâcon-
Bussières mentionné en rubrique.

Notons que pour cette appellation, il est possible d’associer le nom de la commune pour environ deux douzaines de celles-ci, afin de préciser d’où le vin provient. Ainsi, on ne retrouve que 26 hectares de vignes dans la commune de Bussières, lesquels produisent 1,493 hectolitres de vin.

 

Il y a deux vins de ce producteur présentement disponibles au Québec (voir ici). Le vignoble du mâconnais compte environ 3,950 hectares de vignes. Le Chardonnay y est prédominant avec près de 90% de l’encépagement, suivi du Pinot Noir et du Gamay dont on tire des vins rouges et rosés. Le répertoire de la SAQ n’inclut que 7 vins rouges de l’appellation Mâcon, incluant le Mâcon-Bussières mentionné en rubrique.

Notons que pour cette appellation, il est possible d’associer le nom de la commune pour environ deux douzaines de celles-ci, afin de préciser d’où le vin provient. Ainsi, on ne retrouve que 26 hectares de vignes dans la commune de Bussières, lesquels produisent 1,493 hectolitres de vin. Le vin rouge mentionné en rubrique est issu de vieilles vignes de Gamay âgées d’un demi-siècle en moyenne qui fournissent un rendement de 50 hectolitres/hectare.

On procède à une macération à froid pendant 6 à 7 jours; la fermentation se fait en cuve, suivi d’un pressurage doux; le vin termine sa fermentation alcoolique en cuve. Après le soutirage, on effectue la conversion malolactique en fûts pour assouplir le vin. Élevage en fûts de chêne durant 7 mois. Pas de chaptalisation, ni de filtration sur membrane pour ne pas appauvrir la matière du vin.

Disponibilité: au 3 décembre 2020, dans 70 succursales du réseau.
(Vin de spécialité disponible pour un temps limité)

Notes de dégustation:

Un vin qui n’est pas fluide ou végétal mais nourri d’une belle matière coulante avec la finale caractéristique qui donne soif des meilleurs vins de Gamay.

Se parant d’une robe rubis un peu clair et très subtilement violacée, ce vin émane des beaux parfums de fraise et de cerise noire, entremêlés de notes de fines herbes sauvages; léger, souple et frais en bouche, il développe de délicieuses saveurs fruitées, lesquelles perdurent sur une belle finale où apparaissent de fines épices douces; moins mordant que la moyenne des vins de Gamay grâce à son court élevage en fûts (probablement usagés pour la plupart, sinon en totalité) venu arrondir un peu les angles par micro-oxygénation.

Voici le vin parfait lorsque vous désirez accompagner vos plats simples par un vin sérieux! Très polyvalent avec la nourriture surtout si bien rafraîchi, on pourra s’en servir de l’apéritif au fromage, selon votre menu; un vin de Mâcon qui fait honneur à son appellation; à découvrir.

 -Yves Mailloux, CDGV. 2 décembre 2020 

 

 

 

 

 

 

 

VINFORMATEUR – CHEVERNY BLANC – DOMAINE MAISON – 03-12-2020

POUR TOUS LES GOÛTS!

Êtes-vous de type vin blanc? vin rouge? … ou vin jaune? Quoi qu’il en soit, vous serez bien servis avec ces trois vins qui ont été introduits en succursales SAQ cette semaine!
Le Bourgogne Aligoté du Domaine Bersan saura satisfaire les amateurs de vin blanc qui apprécie la fraicheur apportée par une belle vivacité, sur une trame minérale et saline. Excellent sur les huitres, fruits de mer, poissons ou tout simplement en apéro!
Le Vin Jaune Château-Chalon Les Parelles s’adresse aux amateurs qui aiment les vins d’exceptions et aussi, sortir des sentiers battus! Il s’agit d’un vin qui a connu un élevage particulier de plus de 6 ans en fûts de chêne, sous voile de levures, qui lui apporte ses arômes particuliers de fruits secs et d’épices. Ce vin de haute gastronomie s’apprécie avec des viandes blanches en crème avec champignons et fromage. Il peut être aussi simplement servi en apéro avec des noix de Grenoble et fromage Comté. À servir chambré et on peut ouvrir la bouteille plusieurs heures avant le service ou le carafer.
Amateurs de vin rouge corsé, avec des tannins ronds et soyeux, présentant une belle fraicheur en finale … ce vin est pour vous! Appellation prestigieuse de la Vallée du Rhône en France, ce Gigondas Grande Réserve du Mas des Flauzières nous offre toute la complexité de ses cépages (grenache-syrah-mourvèdre) qui s’épanouissent sur son excellent terroir! À déguster sur des viandes gouteuses, fromages et pour ceux qui souhaitent pousser plus loin leur expérience de dégustation, il faut le gouter avec un dessert au chocolat noir.